Discerner les Temps

 

Discerner les Temps

 

 

 

"Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’Il envoie Celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de Ses saints prophètes". (Actes 3.19-21)

 

 

Le Messie, Jésus-Christ, ne peut pas revenir simplement à n’importe quel moment. Certaines prophéties doivent d’abord s’accomplir. Dans le verset de l’introduction, nous trouvons la vérité extraordinaire que le retour du Seigneur dépend de la réunion de certaines conditions. Ce verset donne presque le sentiment que le Seigneur Jésus est "empêché" de faire ce qu’Il désire ardemment : revenir pour Son épouse. Il doit rester dans le ciel jusqu’à ce que la plate-forme nécessaire à Son retour soit construite.

 

Pierre parle de la nécessité de la repentance et du rafraîchissement - tous deux étant les éléments d’un véritable réveil. Comme nous avons besoin dans l’Eglise d’un véritable réveil ! On discute beaucoup aujourd’hui sur le besoin de repentance et du renouveau dans l’Eglise, mais le but de la repentance, du renouveau et du réveil n’est pas toujours bien compris. Dans ce passage, c’est directement lié à la venue du Seigneur. Ce n’est pas tant que nous avons tous besoin d’un réveil spirituel personnel, mais il s’agit pour nous de nous préparer au retour de Christ. Fondamentalement, nous croyons toujours voir les choses à partir de la perspective de nos propres besoins et contraintes. Dans ce cas, nous pouvons facilement avoir la repentance au nom de la repentance; le renouveau au nom du renouveau, la sainteté au nom de la sainteté, etc ... Mais tout ceci devrait en réalité nous préparer à servir les desseins de Dieu conduisant à l’accomplissement des choses qui doivent être accomplies avant que le Messie puisse être relâché du ciel et revenir sur cette terre.

 

Autant que nous avons besoin d’être spirituellement préparés personnellement et collectivement, nous devons nous occuper de préparer le chemin du retour glorieux du Seigneur. C’est dans ce sens que l’appel à la repentance et au renouveau est lancé par Pierre : " … Afin qu'Il envoie Jésus-Christ, qui vous a été prêché". (Actes 3.20)

 

La question est de savoir comment et quand Il viendra. La réponse est donnée dans les paroles suivantes de Pierre : " … Que le ciel doit recevoir (ou retenir) jusqu’au temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé par la bouche de Ses saints prophètes depuis le commencement du monde". (Actes 3.21)

 

En d’autres termes, le but de la repentance et du renouveau est de faire de nous des instruments prêts pour la restauration de toutes choses. Ce que recouvre cette restauration est clairement défini dans les écritures prophétiques. A partir des premières paroles de son discours, nous voyons clairement à qui Pierre s’adressait : "Hommes Israélites …". (Actes 3.12). Par la conclusion de son discours ( Actes 3:12 ), il a clairement affirmé que chaque détail de l’alliance que Dieu a conclue avec Abraham (et à travers lui, avec le peuple juif) est garanti et amené à l’accomplissement ultime à travers l’œuvre du Messie : "Vous êtes les fils des prophètes et de l’alliance que Dieu a traitée avec nos pères, en disant à Abraham : Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité". (Actes 3.25)

 

Le dessein plénier de Dieu en choisissant le peuple juif sera accompli dans chacune de ses parcelles; dans chacun de ses éléments; tout ce dont Il a parlé par l’intermédiaire de ses prophètes depuis le commencement du monde. Il y a plus de 700 versets qui, pleinement ou partiellement, directement ou indirectement, ont affaire à la promesse de Dieu de ramener Son peuple de toutes les nations où il a été dispersé, de restaurer la terre d’Israël en le rendant aux Juifs et de reconstruire Jérusalem. L’Ecriture, ainsi, confirme clairement que la chronologie liée au retour du Messie dépend de l’accomplissement des prophéties bibliques, et ce fait présente un défi très réel pour nous, nous stimulant à participer à l’accélération de la venue du Messie.

 

Parachever le Grand Commandement

 

Une des conditions requérant notre participation a quelque chose à voir avec le fait de parachever le Grand Commandement. Regardons cette parole se trouvant dans Matthieu 24.14 : "Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin".

 

Ici, le Seigneur Jésus affirme clairement que la prédication de l’Evangile à toutes les nations doit être achevée avant qu’Il ne puisse mettre un terme à cet âge au moment de son apparition physique. C’est là une façon concrète et pratique de nous engager dans le fait de hâter la venue du Seigneur. Puisque nous savons qu’il existe environ 20.000 groupes ethniques dans le monde (c’est ce que "nations" signifie) et qu’il y a encore plusieurs milliers de ces groupes qui ne possèdent pas le témoignage du Royaume de Dieu, l’Eglise devrait exceller dans ce défi. A la place de cela, il est triste de dire que de nombreuses églises modernes sont plus intéressées par la recherche de leur propre bien-être spirituel que de se propulser au dehors pour atteindre ces tribus et ces langues qui n’ont aucune connaissance de l’Evangile.

 

Jésus-Christ le Seigneur, la tête de l’Eglise, a donné ce commandement à Ses disciples et nous pouvons être absolument certains de ces deux faits : Il ne l’accomplira pas Lui-même et Il ne reviendra pas avant que nous, Son peuple, ayons accompli notre mission. L’échec de l’Eglise dans l’achèvement du Grand Commandement équivaut à retarder le jour de la venue du Seigneur ! Lorsque Jésus est ressuscité, Il a passé quarante jours dans la communion avec Ses disciples, les enseignant. La chose extraordinaire à propos de ce temps d’enseignement était que les disciples, apparemment, n’avaient qu’une seule chose dans leur esprit en réponse à l’enseignement du Seigneur : "Alors les apôtres réunis Lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que Tu rétabliras le royaume d’Israël ?" (Actes 1.6).

 

Qu’a mentionné le Seigneur comme conditions préalables requises pour la restauration du royaume d’Israël ? L’achèvement de la prédication de l’Evangile du royaume à toutes les nations. Avant que l’âge premier du royaume ne soit introduit sur la terre, le travail de l’Eglise doit être achevé.

Manon Adrian - 

 

 
Pour écrire à la modératrice du blog 'A.C.O' 💖, cliquez sur l'enveloppe - Merci 
 

                               

 

Retour page 'Accueil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :