Dieu répond à nos prières

Publié par A Coeur Ouvert

La prière simple et fervente de Marthe et Marie a été entendue - "La fervente supplication du juste peut beaucoup" (Jac. 5.16). Il y a été répondu au-delà de leur attente, au-delà de leur foi. Dieu n’agit-Il pas encore aujourd’hui avec amour et puissance pour répondre à ceux qui se tournent vers Lui par la prière ? 

Pouvons-nous, comme David autrefois, Lui dire : "Je m’attends à toi, Eternel ! Toi, tu répondras, Seigneur, mon Dieu !". Lui ayant "envoyé dire" notre besoin, pouvons-nous affirmer en toute confiance et patience : "Et maintenant, qu’est-ce que j’attends, Seigneur ? Mon attente est en toi" (Ps. 39.7) ?

Nous demandons la guérison d’un malade, la direction dans le chemin de la vie aux multiples carrefours, le salut de nos proches qui, peut-être, n’appartiennent pas au Seigneur, la réception de l’évangile dans le cœur de plusieurs avant le retour du Seigneur, l’édification de l’Assemblée, l’aide afin que nous sachions élever nos enfants pour le Seigneur, un travail afin que nous puissions faire vivre notre famille, la santé maintenue avec l’âge qui avance, le soutien pour ceux qui sont isolés, la consolation pour ceux qui sont dans le deuil, le secours et la délivrance pour ceux qui sont persécutés à cause du Nom  qui est invoqué sur eux … 

Nombreux sont les sujets de prière ! Dieu répondra-t-Il ? Oui, toujours ! Déjà en ce que, "ayant exposé nos requêtes à Dieu par la prière et la supplication avec des actions de grâces", "la paix de Dieu … Gardera nos cœurs et nos pensées dans le Christ Jésus" (Phil. 4.6-7).

Il répondra selon sa sagesse, sa connaissance de ce qui est bon pour nous, Il répondra selon ce qui sera pour notre croissance dans la connaissance de Lui-même, en amour et en puissance, Il répondra selon ce qui Le glorifiera.

Il y a des prières dont nous ne verrons la réponse et le résultat qu’au ciel. Et cette réponse sera à la gloire de Dieu, gloire que nous connaîtrons et que nous verrons éternellement dans la face de notre Seigneur Jésus Christ (2 Cor. 4.6).

Jésus nous aime

Relisons sans nous lasser ce beau récit de l’évangile. Qu’il puisse rappeler à nos cœurs que, dans toutes les circonstances par lesquelles notre Dieu et Père estime bon de nous faire passer, individuellement, en famille et en assemblée, nous pouvons mettre notre nom et les noms de ceux de la famille de la foi à la place de celui de chacun des bien-aimés du Seigneur à Béthanie, lorsque la Parole nous dit : "Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare".
Aurélien Laigre - ACO - Janvier 22

Merci de bien vouloir svp nous informer de tout lien mort ou anomalie sur cette page

                                                               

Retour page 'Accueil'

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :