🔹

Publié le par A Coeur Ouvert

  Chaque jour la rédaction du site A Cœur Ouvert sélectionne, sur diverses sources d'infos chrétiennes, une actualité susceptible de vous intéresser sur la situation du christianisme (et autres) dans le monde

IVG dans la Constitution : 
Les catholiques font part de leur "tristesse", 
le CPDH évoque "un recul éthique"

Crédit image : © Shutterstock / Antonin Albert
1mn

L'inscription de l'IVG dans la Constitution a été adoptée par le Sénat mercredi soir et le Congrès des deux chambres du Parlement se réunit ce lundi 4 mars pour adopter cette réforme de manière définitive. Suite à ce vote, la Conférence des évêques de France (CEF) a fait part jeudi de sa "tristesse". Le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine dénonce, de son côté, un "recul éthique". Le CNEF et la Fédération Protestante de France ne se sont, pour l'instant, pas exprimés sur le sujet.
Malgré les réticences de certains sénateurs de la droite et du centre, majoritaires à la chambre haute, l'hémicycle s'est prononcé mercredi soir en faveur d'une "liberté garantie" à l'interruption volontaire de grossesse, sans modifier le texte du gouvernement.
Le long chemin vers la constitutionnalisation, plébiscitée par l'opinion publique, va donc pouvoir aboutir au Congrès, convoqué par Emmanuel Macron dès lundi. Une majorité des trois cinquièmes sera nécessaire dans la prestigieuse salle du Congrès du château de Versailles pour une adoption définitive, mais elle ne fait aucun doute au vu des votes successifs des deux Assemblées. 
"Tristesse" chez les évêques de France
La Conférence des Evêques de France (CEF) a fait part jeudi de sa "tristesse" après le vote des sénateurs. "L'avortement, qui demeure une atteinte à la vie en son commencement, ne peut être vu sous le seul angle du droit des femmes", affirme l'instance de l'Église catholique dans un communiqué.
Les évêques de France disent rester attentifs au respect de la "liberté de conscience des médecins et de tous les personnels soignants" qui seraient réticents à pratiquer une IVG. Un amendement LR visant à sanctuariser la clause de conscience des médecins n'a pas été retenu au Sénat.
La CEF regrette aussi que le débat "n’ait pas évoqué les dispositifs d’aide à celles et ceux qui voudraient garder leur enfant". Plusieurs évêques ont également vivement réagi. "Une société qui constitutionnalise la culture de mort, qu’elle en ait conscience ou non, se fragilise elle-même en profondeur", a affirmé dans un communiqué l'évêque de Nanterre Matthieu Rougé en dénonçant les "pressions du politiquement ou médiatiquement correct".
Dans 'La Croix', l'archevêque de Poitiers Pascal Wintzer a estimé que "tout semble aller dans le même sens: No Future!" en déplorant que "la mort semble plus protégée que la vie n’est encouragée".
Pascale Morinière, la présidente de Confédération nationale des associations familiales catholiques, a elle estimé sur Radio Notre-Dame que "le droit à l'IVG bénéficie déjà d'une protection très solide en France" et que "nous avons importé un débat sociétal qui n'est pas le nôtre".
"Une liberté constitutionnelle en trompe-l’œil" selon le CPDH
Dans un communiqué publié ce vendredi 1er mars intitulé "IVG : Une liberté constitutionnelle en trompe-l’œil", le Comité Protestant évangélique pour la Dignité Humaine dénonce (CPDH), de son côté, un "recul éthique".
L'organisation évangélique estime que "face  au désarroi que peut connaître une femme dans un moment délicat de sa vie, sans lui fournir d’autre alternative que de mettre fin à la vie qu’elle porte en elle", "la liberté qu’on lui offre est aussi le soutien dont on la prive". 
"Par ailleurs, en voulant donner à l’IVG un ancrage au sommet de la hiérarchie des normes juridiques le Gouvernement crée également un précédent à partir duquel ils pourraient être nombreux à l’avenir tous ceux qui voudront inscrire 'leur liberté' tout en haut du droit français", poursuit le CPDH dans le document. 
La Fédération protestante de France ne s'est, pour l'heure, pas exprimée. Toutefois, fin janvier, son président Christian Krieger avait déclaré qu'il jugeait "inopportun" d'inscrire dans la Constitution l’interruption volontaire de grossesse (IVG), tout en précisant que les protestants n'expriment "aucune réserve" sur ce droit. Du côté du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), un communiqué est attendu dans la soirée. 
En France, où l'IVG est légale depuis la loi Veil de 1975, le nombre d'avortements reste relativement stable depuis une vingtaine d'années autour de 230.000 par an, avec un pic observé en 2022 avec 234.300 IVG pratiquées.

Source : infochretienne.com - Camille Westphal Perrier (avec AFP) - 04.03.24

 

   Les événements annoncés sur cette page couvrent - en principe - les Hauts de France ainsi que la Fédération Wallonie-Bruxelles (B)

Vous habitez les Hauts de France ou la Fédération Wallonie - Bruxelles (B) ?  Votre église/association évangélique organise un évènement : Concert - évangélisation - séminaire - camp - 
conférence - etc ... ? Nous vous offrons la possibilité d'insérer 
gratuitement votre annonce sur notre site
A Cœur Ouvert 

‼️  MARCHE POUR JESUS 2024  ‼️
Voici l'affiche officielle de la MPJ 2024🧎‍♀️🧎🧎‍♂️📌 Toutes les informations concernant la ville de Lille, les  horaires, lieu de départ et contacts, vous seront communiqués ultérieurement. 🇫🇷🙏🙏🏾🇫🇷💯🔥

 Nous voulons former, en faveur de la moisson de l'Europe francophone, des serviteurs de l'Évangile qui soient fidèles, compétents et consacrés – et cela pour la gloire de Dieu

 Vous avez envie d’être plus utile dans le service de Dieu ? De mieux connaître Jésus-Christ et le faire connaître dans notre société contemporaine ? De bénéficier d’une formation biblique pratique ? C’est aussi notre envie à l’Institut Biblique de Bruxelles ! Que vous cherchiez une formation à temps plein, à temps partiel ou le samedi, l'IBB est là pour vous servir ! 

Calendrier académique 2023-2024

 Ces cours visent tout d'abord ceux qui exercent un ministère de la parole dans les Eglises ou qui s'y destinent mais qui n'ont pas l'occasion de venir à l'Institut pour les cours qui se déroulent en semaine. Ils sont également destinés à toute personne souhaitant recevoir une formation biblique et d'approfondir ses connaissances bibliques en vue de grandir en maturité spirituelle. Nous proposons deux fois plus de séries de cours que par le passé puisqu'il est possible désormais de suivre aussi des cours le samedi après-midi. Découvrez notre riche programme de cours bibliques, théologiques ou pratiques ainsi que la possibilité de s'initier aux langues bibliques (le grec et l'hébreu en alternance).  Si vous pensez que d'autres personnes pourraient s'intéresser à ces séries de cours, n'hésitez pas à leur passer notre brochure des cours du samedi

 

 

Chaque année, nous vous proposons plusieurs séminaires ponctuels, ainsi que deux webinaires, qui ont lieu le temps d'un samedi (seulement la matinée pour les webinaires). Ces séminaires revêtent souvent un caractère pratique et visent un public plus large que le corps estudiantin classique. Ils peuvent être validés à hauteur de 1 crédit moyennant un devoir (en plus de la présence au séminaire/webinaire)

Votre Eglise est-elle sans pasteur ou a-t-elle besoin de plus de prédicateurs ? Avez-vous plus de 50 ans et le désir de mettre à profit les années qui viennent pour l’œuvre de l’Evangile ? Pourriez-vous consacrer du temps à vous former pour un ministère de la parole ? Le diplôme Expérience+ pourrait être pour vous ! - Comment s'inscrire ? : 
Merci de remplir le formulaire de demande d'inscription, disponible en ligne (www.institutbiblique.be/inscription) - 
Plus d'informations ? : Merci de prendre contact avec le secrétariat (info@institutbiblique.be ou 02.223.79.56)

Tu l'attendais ... Voici les dates à retenir et surtout à  vivre ! La formation théologique se fait en ligne à ton rythme ❤️#uncoeurpourlamoisson - #capvision ⚠️20 premiers inscrits tarifs reduits ↪️www.cap-implantation.fr

 

CNEF Actualités

 

NDLR : Les infos concernant les évènements sur cette page proviennent de plusieurs sources. Malgré notre contrôle, le ministère A COEUR OUVERT ne peut être tenu responsable du contenu des annonces et communiqués de presse, de leur sérieux et de leur véracité

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>